Le Jury du Prix Les Afriques 2020 présidé par Ambroise Kom vient de couronner l’écrivaine nigériane  Ayòbámi Adébáyò, auteure du livre Reste avec moi, une traduction française de Stay With Me, roman paru aux Editions Charleston en 2019.

Elle a décidé de se consacrer à la littérature après un atelier d’écriture organisé par l’écrivaine Chimamanda Ngozi. Elle est trentenaire et succède à Elnathan John qui avait remporté l’an passé le Prix Les Afriques avec le roman Né un mardi, paru chez Métailié.

Née le 29 janvier 1988 dans la grande ville de Lagos, Ayòbámi Adébáyò est titulaire d’une maîtrise en littérature anglaise de l’Université Obafemi Awolowo et d’un Master en création littéraire de l’Université d’East Anglia en Angleterre. Sa consécration au Prix Les Afriques est la prolongation d’un jeune mais riche parcours artistique, au cours duquel elle a contribué à de prestigieuses anthologies telles que Gambit : Newer African Writing, 2016 ou encore le très fameux  New Daughters of Africa.

Le roman Reste avec moi est une fresque politico-sentimentale, qui raconte l’histoire d’un jeune couple nigérian des années 80, Yejide et Aki, buttés devant l’impossibilité de procréer. Cette polygamie forcée passe mal aux yeux de Yejide, le personnage principal. Son combat pour pouvoir procréer et ainsi sauver son foyer est celui de millions de femmes à travers le monde, mises à mal par une société traditionnelle toujours plus oppressante.

 De l’avis de plusieurs critiques, Ayòbámi Adébáyò se distingue par ses capacités narratives exceptionnelles, le pouvoir de sa parole contée emprunte de sagesse et de volupté.

Le dernier lauréat, Elnathan John désigné l’an passé  a   bénéficié tout le long de cette année, malgré la crise sanitaire mondiale liée au Covid-19, d’une très belle promotion à travers des cafés littéraires organisés au Cameroun, au Sénégal, au Benin, au Togo et dans d’autres pays européens. Son roman avait été réédité chez Ifrikiya dans une collection qui a donné son nom à un nouveau concours d’écriture, organisé par la CENE Littéraire et dont les résultats viennent d’être annoncés.

Le Prix les Afriques organisé par la CENE LITTÉRAIRE, prime depuis 2016 un roman écrit par un écrivain africain ou afro-descendant, et soulevant « une cause humaine, sociétale, idéologique, politique, culturelle, économique ou même historique du moment, en rapport avec l’Afrique ou sa diaspora ». Le jury, présidé cette année par le professeur Ambroise Kom, remettra le prix le 12 décembre prochain.

 

Michel Dongmo Evina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *