Pour le compte de la 5ème Edition de l’African Festival of Emerging Writers (Festae 2020), qui se déroulera dans les villes de Dschang et de Bangoulap en février 2020, le CLIJEC a décidé de continuer dans la lancée qui a inspiré et magnifié les éditions précédentes, qui ont lieu d’abord à Yaoundé, ensuite à Douala, à Bafoussam, Foumban et à Dschang.

Il s’agit de célébrer l’Afrique littéraire, et de promouvoir une écriture qui rende sa grandeur, ou du moins qui parle de l’Afrique vraie dans ses diversités et ses richesses. Le Festae 2020 veut réconcilier  l’Afrique avec sa mémoire, ses histoires mais aussi contribuer par l’acte d’écriture à l’essor culturel de l’Afrique.

Nous voulons dire l’Afrique de ses voix conséquentes. Il s’agit de dire l’Afrique à travers les voix conséquentes qui portent haut les couleurs d’un continent caricaturé par ses propres écritures et par les discours tonitruants

a déclaré le président du Comité d’organisation, Jean-Michel Ekele.

Depuis plusieurs années, Marcel KEMADJOU NJANKE et Claude NJIKE BERGERET, deux écrivains camerounais, racontent l’Afrique. Leurs œuvres, véritables sources de fierté pour la littérature africaine n’ont pas encore reçu  l’attention qu’elles méritent. Le Festae 2020 sera l’occasion de les connaître et de partager les combats de leurs écrits.

Pourquoi célébrer Marcel Kemadjou Njanke ?

Pourquoi célébrer la Reine Blanche au Festae 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *