Bâti au centre-ville de Yaoundé,  non loin de l’hôtel Djeuga Palace, cet espace culturel est aussi un lieu de mémoire. Il présente l’histoire et la contribution de l’honorable Solomon Tandeng Muna né en 1912 à Ngenmbo et mort le 22 janvier 2002, à la construction de la nation camerounaise. Tandeng Muna fut le Premier Ministre du Cameroun anglophone de 1968 à 1972  et le président de l’Assemblée nationale du Cameroun de 1973 à 1988. Il est le père de Bernard Muna, avocat et homme politique et d’Ama Tutu Muna, ancienne ministre de la Culture au Cameroun.

La Fondation est créée en 2002 après le décès de Tandeng Muna. Elle a  pour but de promouvoir, de perpétuer et de pérenniser les cultures et les arts indigènes. Elle accueille quelques événements culturels et politiques organisés au Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *